L'ėco-S, tout un monde dans sa main . Laboratoire Hermestique. ARWA Ofwood


Quelques sont les différence entre un bonsaï
et nos L'ėco-S ?


OBSERVES ! EXPÉRIMENTES ! APPRENDS ! À L'INFINI !


Je fais des écosystèmes sur pierres, la différence entre le monde dit du ''bonsaï'' et L'ėco-S est sur harmonie des espèces (faunes et flore) et le travail sur la terre, le respect des principes naturelle de la biologie. Mise en pratique des méthodes pèrennent d'agriculture dite ''alternative ''. Enfaite c'est ça, l'art du bonsaï avant d'être esthétique (coupe de branches et de racine). Historiquement, l'art dit du bonsaï n'est pas née en Chine et encore moins du Japon, mais bien d'Égypte il y a plusieurs milliers d'années, dans un but plus terre à terre, la sur-vie. Donc la compréhension des principes biologique d'un éco-système donné. Aujourd'hui, il me paraît évident que opposition L'ėco-S/bonsaï pourrais se résumer par la forme glyptique ying et yang . Enfin un de nos L'ėco-S est plus simple à entretenir qu'un des plus beau et des plus ancien bonsaï, puisque tous le système d'un L'ėco-S est tourné vers la profusion de vie (biostasie) la micro-faune est votre auxiliaire de jardinage la microbiologie se charge de l'engraissage, favorise la coopération et l'équilibre de l'écosystème. Il ne vous reste plus qu'à arroser. Un des nombreux points forts de L'ėco-S est son côté pédagogique mise en valeur dans le livret muet de L'ėco-S, offert avec. C'est dans ce livret où vous pourrez, littéralement, ''passé derrière le miroir'' en découvrant le rôle de chaques acteurs de l'éco-système.

lundi 22 août 2016

Nouveau : le module optique-solaire 4x plus puissant qu’un panneau solaire

Nouveau : le module optique-solaire 4x plus puissant qu’un panneau solaire

Rêvons un peu, l’avenir de l’énergie se trouve peut-être ici…

DSCF4689-900x450Une entreprise canadienne, Crystal Green Energy teste actuellement un panneau optique-solaire quatre fois plus puissant qu’un panneau solaire traditionnel. Ses cellules photovoltaïques de dernière génération couplées à un système de récupération de la chaleur, permettent de transformer le moindre rayon de soleil en énergie directement consommable dans une habitation. Une vrai révolution énergétique en devenir… si toutefois on lui laisse la possibilité d’exister.

Capter la lumière et la chaleur en une seule opération

Concentrer la lumière. Conçu pour optimiser au maximum l’énergie des rayons du soleil, le dispositif mis au point par Crystal Green Energy repose sur des principes simples.
Chaque panneau est composé de neuf « ampoules » permettant de concentrer les rayons du soleil vers quatre cellules photovoltaïques très performantes. Ces cellules ont un taux d’efficacité d’environ 40 %, comparativement aux panneaux habituels, qui absorbent entre 15 et 18 % de l’énergie solaire dirigée dans leur direction.
Récupérer la chaleur. Ainsi concentrée, l’énergie solaire implique une production de chaleur, qu’il convenait de mettre à profit. C’est ce qu’ont compris et mis en application les développeurs de chez Crystal Green Energy. Pour cela, les cellules ont été disposées sur des plaques de cuivre dont la montée en température peut atteindre 100 à 200°C.
Pour récupérer cette énergie « gratuite », Gilles Leduc, l’inventeur de cette technologie et président de la société Crystal Green Energy, a installé un échangeur à eau dans son panneau solaire, destiné à chauffer l’eau pour le chauffage domestique. Enfin, un système intelligent permet au panneau optique-solaire de suivre le parcours du soleil pour maintenir la captation maximale des rayons lumineux tout au long de la journée.

Des panneaux efficaces du pole nord aux déserts arides ?

Si ce dispositif innovant affiche de bien meilleurs rendements que les panneaux photovoltaïques traditionnels, il présente aussi l’avantage d’être peu contraignant et très résistant aux différences de températures. Les explications de l’inventeur :
Nous testons le panneau en Arizona pour voir comment il réagit à de hautes températures. Cet hiver, nous avons fait des tests à -35 degrés Celsius et il fonctionnait très bien.
Sa taille faciliterait également son installation chez les particuliers comme dans les entreprises, puisque le panneau Crystal Green Energy est deux fois plus petit qu’un panneau solaire normal et ce pour un rendement presque deux fois supérieur. Gilles Leduc affirme que :
Quatre panneaux sont suffisants pour alimenter une résidence en électricité et en eau chaude. C’est parfait pour les communautés isolées loin du réseau électrique, par exemple le Nord de l’Ontario.
Gilles Leduc admet également que si son invention est bien plus rentable, elle est aussi plus chère et devra certainement attendre plusieurs années avant d’atteindre un niveau de coûts plus compétitif. Malgré tout, le fort potentiel du système ne devrait pas laisser indifférent les investisseurs, qui sont la clé du développement escompté.

Comparatif panneau optique-solaire vs panneau solaire traditionnel :


comparatif-panneau-solaireTableau : Crystal Green Energy

Quid de la faisabilité économique de ce système ?

Si techniquement parlant, la production de ce panneau optique-solaire parait aujourd’hui possible, quel avenir aura-t-il sur le marché très fermé de l’énergie ? La question peut paraître farfelue. La réponse est pourtant claire. Bien des acteurs du secteur ne voient pas d’un bon oeil l’arrivée sur le marché d’un dispositif à même de boulverser la distribution de l’énergie aux particuliers et aux entreprises. Des sommes astronomiques sont en jeu. Dès lors, on peut se demander si Crystal Green Energy obtiendra les capitaux nécessaires à son développement.
Pire encore : cette petite entreprise saura-t-elle résister à une « absorption » par un géant du secteur? Lequel pourra ensuite, à sa guise, décider le l’avenir prometteur du système ou de son extinction pure et simple, protéger par un brevet, en toute légalité bien sûr. C’est ce qui est arrivé au très prometteur panneau solaire transparent qui devait transformer nos fenêtres en petite centrales électriques : « Filtre photovoltaïque : une invention française révolutionnaire sabordée par EDF ».
Source : Christal Green Energy et lenergeek.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire