L'ėco-S, tout un monde dans sa main . Laboratoire Hermestique. ARWA Ofwood


Quelques sont les différence entre un bonsaï
et nos L'ėco-S ?


OBSERVES ! EXPÉRIMENTES ! APPRENDS ! À L'INFINI !


Je fais des écosystèmes sur pierres, la différence entre le monde dit du ''bonsaï'' et L'ėco-S est sur harmonie des espèces (faunes et flore) et le travail sur la terre, le respect des principes naturelle de la biologie. Mise en pratique des méthodes pèrennent d'agriculture dite ''alternative ''. Enfaite c'est ça, l'art du bonsaï avant d'être esthétique (coupe de branches et de racine). Historiquement, l'art dit du bonsaï n'est pas née en Chine et encore moins du Japon, mais bien d'Égypte il y a plusieurs milliers d'années, dans un but plus terre à terre, la sur-vie. Donc la compréhension des principes biologique d'un éco-système donné. Aujourd'hui, il me paraît évident que opposition L'ėco-S/bonsaï pourrais se résumer par la forme glyptique ying et yang . Enfin un de nos L'ėco-S est plus simple à entretenir qu'un des plus beau et des plus ancien bonsaï, puisque tous le système d'un L'ėco-S est tourné vers la profusion de vie (biostasie) la micro-faune est votre auxiliaire de jardinage la microbiologie se charge de l'engraissage, favorise la coopération et l'équilibre de l'écosystème. Il ne vous reste plus qu'à arroser. Un des nombreux points forts de L'ėco-S est son côté pédagogique mise en valeur dans le livret muet de L'ėco-S, offert avec. C'est dans ce livret où vous pourrez, littéralement, ''passé derrière le miroir'' en découvrant le rôle de chaques acteurs de l'éco-système.

mardi 16 août 2016

Découvrez comment faire du grafiti végétal


Le résultat est vraiment classe !
Vous voulez afficher vos convictions, ou votre ras le bol sur un mur ? Décorer une surface tristounette de votre maison ou votre jardin ? Fini les bombes de peinture !
Du simple grafiti au street-art, exprimez-vous écolo !  Ça peut faire une petite expédition nocturne entre copains assez rigolote, non ? Bon… ça dépend du tag… Mais dire les choses avec de la mousse, ça a une douceur et un humour désarmant..

Des artistes ont découvert une nouvelle dimension au street-art, qui n’est pas seulement belle à regarder mais qui est aussi agréable au toucher. Le graffiti végétal est 100% écologique, et vous n’avez pas besoin d’une bombe aérosol pour en faire. Ce dont vous aurez besoin, c’est uniquement d’un peu d’eau et d’un peu de patience. Voici un petit guide, si vous voulez vous y mettre vous aussi ! (À noter que l’exposition est importante aussi : la mousse ne poussera pas en plein soleil par exemple ! )
Vous aurez besoin de :
* 3 verres de mousse (lavée et débarrassée de sa terre)
* 2 verres de yaourt (du yaourt nature, évidemment )
* 2 verres d’eau ou de bière
* 1/2 cuillère de sucre
* Un mixer (que vous n’avez pas peur de salir)
http://www.demotivateur.fr/images-buzz/1169/d.jpg
http://www.demotivateur.fr/article-buzz/d-couvrez-comment-faire-du-graffiti-v-g-tal-le-r-sultat-est-vraiment-classe–1176
C’est aussi expliqué ici :
http://www.gerbeaud.com/jardin/decoration/graffitis-vegetaux-mousse.php
Conseil dans un commentaire :
« La recette est bonne, mais vous pouvez remplacer les polymères absorbant par de la sphaigne, mousse naturelle hyper absorbante que vous trouvez en jardinerie. Elle captera la moindre humidité pour la redonner ensuite à la mousse. »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire